A LA DECOUVERTE DE VIENNE IMPERIALE

A la fin de l’année 2010, j’étais à la recherche d’une destination à la fois moderne, romantique et marquée par l’histoire.

Vienne me semblait avoir un fort potentiel. Contemporaine, marquée par l’héritage de la dynastie Habsbourg, elle a su dépasser mes attentes.

Il faut dire qu’on associe cette vile aux bals, aux concerts de musique classique, aux calèches et bien sûr à l’impératrice Sissi. En toute logique, les six siècles d’histoire impériale ont dû laisser une forte empreinte et façonner identité de la capitale autrichienne. Indissociable de Vienne moderne, c’est par son passé, qu’il fallait commencer sa découverte.

On remarque rapidement, que les clichés viennois sont bien présents et entretenus. Le centre-ville en témoigne par son atmosphère et son décor. Le soir, en marchant, l’absence de voitures, le bruit des calèches et un éclairage tamisé, nous faisaient changer d’époque. Au même temps, l’agitation des fêtes de fin d’année, accentuait le charme de la ville.

Le centre-ville historique, le plus grand volet de notre visite, compte d’innombrable musées, églises, mais aussi une multitude de cafés très cosy. La marche est la meilleure façon de le découvrir. Nous avons passé des journées à marcher, d’un monument à l’autre puis à l’intérieur des musées. Le froid du mois de décembre, nous a bien poussé à visiter plus de sites, que nous avons prévu.

Outre la marche, les transports en commun sont un bon moyen de déplacement, particulièrement métro, efficace, propre, permet de rejoindre rapidement le centre-ville.

L’incontournable Hofburg, le palais impérial a ouvert notre parenthèse viennoise. Sans être une admiratrice de l’impératrice Élisabeth, j’ai toutefois apprécié la visite des appartements impériaux et du musée Sissi. Au fil des objets exposés, on apprend davantage sur les personnalités du couple impérial, le mode de vie et les coutumes de l’époque. Nous avons poursuivi par la collection d’argenterie de la cour. Sa somptuosité et diversité donnent un bel aperçu de l’ampleur des banquets et du raffinement de l’art de la table.

068

Notre découverte du passé impérial ne serait pas complète sans Chambre de Trésor. Rempli des collections fascinantes, d’une grande valeur artistique et matérielle, ce musée se compose d’une dizaine de salles. Un point fort, c’est l’obscurité dans laquelle ces salles sont plongées. Créant un contraste entre l’environnement et l’objet bien éclairé, cette technique permet de profiter pleinement de tous les détails. Les objets sont nombreux et je n’en parlerai pas car les guides de voyage le font bien, mais je voudrais souligner que c’est un musée à voir absolument.

Sur cette lancée, nous avons continué par une page de monuments religieux. La cathédrale St-Etienne, symbole de la ville, m’a surpris par sa toiture. Colorée et atypique, elle attire tout de suite le regard.

077

 

Il faut prendre son temps pour contempler la majestueuse façade et la ligne générale de la bâtisse. Toutefois, c’est une autre église qui m’a marquée. Nous sommes rentrés par hasard, (il ne faut pas oublier le froid) pour y découvrir un décor baroque éblouissant même dans ses petits détails. C’est l’église St-Pierre. On peut y passer des long moments à observer les fresques et les ornements. 095

De la même manière, nous sommes rentrés dans l’église St-Charles, également une belle découverte. A l’époque de notre voyage, il avait un ascenseur permettant de monter tout en haut sous la coupole. Une superbe expérience qui donne la possibilité de profiter de la vue et d’apprécier de près les fresques.

148

Après des longues journées de marches, nous étions particulièrement ravis de pouvoir dîner assez tôt. En effet, ici-il est possible de manger à partir de 17 h mais attention le service s’arrête vers 22h30. Au début, comme tout voyageur appliqué, nous avons utilisé un guide de voyage pour choisir nos restaurants. Central s’est avéré une bonne adresse. Bel ambiance, cuisine service sont à la hauteur. Seul bémol, de toute évidence, beaucoup de touristes français ont utilisé le même guide. Finalement, choisir un restaurant au hasard, c’est pas mal aussi et propice aux rencontres avec les habitants de la capitale. Sauf qu’il existe une pâtisserie à faire impérativement. A mon avis, elle figure dans les guides du monde entier mais cela ne ternit pas son charme. La pâtisserie la plus connue du pays, Demel  était le fournisseur de la cour impérial. J’y ai dégusté le chocolat chaud le plus délicieux de toute ma vie. A sa découverte, nous avons laissé tomber le petit déjeuner à l’hôtel.

Malgré son passé impérial, c’est sans doute une ville moderne. Des bars branchés, des pistes cyclables, des expositions d’art moderne. (D’ailleurs, nous avons fait une de ces exposition au Belvédère, qui s’est révélée trop moderne pour moi). C’est pour explorer cette modernité que j’aimerais tant continuer ma découverte de Vienne.

Nous avons eu quatre jours pour visiter cette ville, en période des fêtes de la fin d’année. Assez de temps pour prendre nos marques et développer des petites habitudes, mais insuffisant pour tout visiter et tout voir.

Ce voyage est un des plus riches et intenses que j’ai eu. On passe des jours entiers à découvrir et finalement, on se rend compte qu’on a rien vu du tout. C’est une belle entrée en matière mais il reste encore tant de choses à voir.

J’ai prévu d’y retourner mais cette fois pour une semaine et avec un bon budget musées. S’ils sont nombreux et intéressants, les prix restent assez élevés.

Quelques conseils

  • parmi tous les musées visités, je conseil à faire Musée d’Ethnographie et La Maison de la Musique avec des enfants. Le premier vous fera voyager à travers des milliers d’objets et le deuxième vous plongera dans une découverte ludique et amusante des sons, de la perception et de l’héritage des compositeurs viennois.
  • prévoyez un budget pour les musées.
  • faites la grande roue du Prater, la vue est belle. Mais s’il vous plait évitez d’écrire sur les murs des cabines, personne ne lira, tout le monde regarde la vue, pas la cabine (même si elles sont jolies).057

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s