Se lancer dans le voyage en solitaire

L’idée de partir tout seul est loin d’être populaire. Dans mon entourage par exemple, je fais figure d’exception. L’annonce de mon nouveau départ en solitaire provoque toujours la même réaction d’étonnement et de compassion. J’entends systématiquement : « Ma pauvre, tu vas être toute seule ! ».

 Sauf que  dans mon cas, c’est un véritable choix. Oui parfois, je décide de partir toute seule et avec une bonne organisation, ces voyages se déroulent parfaitement bien, en apportant une bonne dose d’inoubliable.

Pourquoi je pars toute seule ?

  • Car en fonction des activités professionnelles, c’est extrêmement compliqué de combiner les vacances de plusieurs personnes et même celles d’un conjoint.
  • Car parfois, moi et mes amis avons des goûts différents pour les destinations et on n’aspire pas forcement à la même chose. (Des journées plages vs la découverte de l’héritage historique et culturel).
  • Car parfois j’ai besoin de changer d’air en me déconnectant de tout ce qui compose mon quotidien, y compris mes proches.

dsc00857

Comment je prépare ces voyages ?

A mon sens un départ en solo doit être bien organisé, du choix de la destination à l’équipement à emporter avec soi.

  • Pour mes escapades en solo je privilégie l’Europe, et pour des endroits plus lointains ceux que je connais déjà.
  • J’opte pour des séjours assez courts : trois, quatre jours en Europe et une semaine pour les destinations les plus éloignées.
  • Un programme bien rempli rythme bien le séjour et ne laisse pas de temps pour s’ennuyer.

De plus, en voyageant seul, on rentre plus facilement en contact avec les habitants ou d’autres voyageurs. Une fois en partant de Nice, je suis tombée sur un groupe de japonaises très sympathiques. Et le fait que nous ne parlions aucune langue en commun, ne m’a pas du tout empêché de bien rigoler et de participer à un cour particulié d’origami.

L’idée d’un tel voyage vous séduit ?   Alors :

  • Choisissez bien votre destination. A part les choses à faire et à voir, renseignez-vous sur ses traditions et les interdits qui peuvent y exister. Le taux de criminalité, la situation politique sont eux aussi à prendre en compte. Prenez votre temps pour lire la presse internationale, posez des questions sur le forum du Routard, par exemple. Aujourd’hui vous pouvez même trouver des applications pour des voyageurs seuls.
  • La langue. un guide de conversation ou un traducteur sur téléphone peuvent s’avérer très utiles.
  • Notez les numéros de l’ambassade et des urgences sur place. Fixiez un rendez-vous quotidien avec vos proches sur Skype, par exemple, ou envoyez les mails pour les mettre au courant de vos déplacement, du programme du jour.
  • Commencez votre aventure de voyageur solitaire avec des voyages-stages. Yoga ou surf par exemple, une façon de rentrer en matière en douceur. C’est plus facile à organiser et une fois sur place vous pouvez passer du temps avec d’autres participants ou seul.
  • Pour votre équipement : l’incontournable perche à selfy, un ou plusieurs guides de voyage, l’application City Maps (accès à un plan sans wi-fi), un guide de conversation.

Voilà, bon voyage !

dsc01092

Publicités

Une réflexion au sujet de « Se lancer dans le voyage en solitaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s