Malte en solo

Cette année pour mon voyage en solo j’ai choisi Malte. J’en ai déjà parlé dans mon article sur   les destinations  ensoleillées pour le printemps, seulement le temps y est très agréable en automne aussi.

dsc01336

Durée du séjour 

Hautement prometteuse sur papier, cette île finalement, a su dépasser mes attentes. Un seul et terrible regret, la durée de mon séjour, car je n’ai pas pu faire autrement que lui consacrer juste trois jours. Verdict, c’est insuffisant, pour ce petit mais en même temps immense pays.

  • Voilà mon premier conseil : il vaut mieux prendre une semaine pour bien explorer et profiter.

Cette immensité émane de la richesse de son héritage, hétéroclite et passionnant, il reflète parfaitement les influences assimilées au cours de l’histoire.  Même la langue maltaise est à l’image de cette mosaïque de civilisations. Une étrange association (pour novice que je suis en tout cas) des sonorités orientales et des mots italiens.

Cette île a la capacité de réconcilier les groupes de touristes aux goûts les plus divergents. Les journées plage, les sorties jusqu’à pas d’heure, les vieilles, même très vieilles pierres et les balades dans les petites ruelles pleines de charme, tout y est.

dsc01428

Se loger

Pour moi, ça n’était pas gagné à l’arrivé ! En effet, j’ai choisi mon hôtel à St Julian’s, suite aux conseils des guides touristiques. C’est vrai on n’est proche de tout, pour se déplacer c’est parfait mais voilà les constructions, les grues à perte de vue. Le charme a du mal à opérer. Malgré cela j’ai bien apprécié la promenade le long du bord de mer à Sliema.

  • Pour votre hôtel, Sliema et Saint Julian’s sont à choisir en prévision des sorties ou pour être proche des ferries. En cas de court séjour, c’est également pratique pour se déplacer. Vous trouvez plus d’authenticité et plus de charme dans les terres ou sur d’autres côtes.

Se déplacer

Le bus est le moyen de transport le plus économique par excellence. Le réseau est plutôt bien organisé et dessert la quasi-totalité de l’île.

  • Pour un court séjour la carte de 12 voyages (15€) suffit largement, la carte valable 7 jours et à nombre illimité de voyage (21€) vous aidera à explorer cette île si vous y restez assez longtemps. D’après mon expérience les chauffeurs des bus sont serviables, n’hésitez pas à demander à quel arrêt il faut descendre.

 Langues

Tout le monde parle anglais.

  • Si vous avez quelques difficultés avec la langue de Shakespeare, l’italien peut vous sauver.

Mes coups de cœur

A faire absolument : Mdina, Le temple Hagar Qim, les falaises de Dingli. A Mdina c’est extrêmement plaisant de s’abandonner à la balade dans les petites ruelles pleines de charme, profiter de la vue sur les alentours et de laisser le doigt appuyer sur le bouton de l’appareil photo.

dsc01447

dsc01513

Au temple on reste bouche bée devant ces anciennes, très anciennes prières et inconsciemment, on cherche à percer le mystère des bâtisseurs de ces lieux.

dsc01413

Les falaises préparent un spectacle d’un autre genre : la beauté de la nature, son imprévisible ingéniosité.

dsc01601

Prochainement, je vous présenterai mes circuits, jour par jour. Les endroit visités, prix, comment s’y rendre. A bientôt !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Malte en solo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s