Cap sur Cambodge

DSC04300Cette année pour traditionnel voyage en solitaire mon choix s’est porté sur les temples d’Angkor ! Certes c’est bien plus loin que mes destinations en solitaires habituelles mais j’avais envie d’aller plus loin et tester le mode solo loin de mes repères.

 

La clé d’un départ réussit réside dans sa préparation. Surtout que dans ce cas précis il fallait rassurer l’entourage avant tout. J’ai préféré faire appel à une agence de voyage locale pendant mes premiers cinq jours au pays. « Une agence de voyage » cela fait ne pas vraiment rêver ! Toutefois, cela a bien calmé mon entourage et j’ai pu tout préparer tranquillement.

  • Le choix de la période

Pour visiter les temples d’Angkor le choix de la période est primordial. Décembre, janvier, février sont absolument idéals de point de vue de la météo. C’est une période sèche avec des températures plutôt raisonnables. Cependant, il ne faut pas négliger un autre facteur. La saison touristique. Logiquement son pic tombe précisément sur ces trois mois. Si comme moi vous chercher à se balader tranquillement dans les temples et de prendre le maximum de photos sans trop de monde, il faut oublier ces trois mois. J’ai pris le risque de venir en fin septembre quand la mousson est encore bien présente. Je dois dire tout de suite, je ne le regrette pas du tout ! Bonne ambiance sur les sites visités (il avait un peu de monde mais en fonction des heures je pouvais avoir certains temples riens que pour moi toute seule), la pluie est beaucoup moins fréquente à Siem Reap qu’à Phnom Peng et ne dure jamais trop longtemps.

  • Visa

En effet, il est possible d’obtenir le visa à l’arrivée mais pour ne pas perdre du temps au contrôles, j’ai fait le E-visa. La procédure est beaucoup plus simple et rapides que celle pour l’E-visa indien par exemple et pas de pertes de temps à la sortie de l’aéroport.

  • Vol international

Depuis, juillet Emirates effectue un vol régulier pour Phnom Penh avec des prix et des durées d’escales tout à fait raisonnables.

  • Vol domestique

Cambodia Angkor Aire. Si vous estes malade en avion mieux vaut trouver autre chose.

  • L’agence locale

J’ai fait confiance à AboutAsia. Je ne regrette pas mon choix. J’expliquerai pourquoi dans un autre article.

  • Guide de voyage

Pour ce voyage j’ai utilisé le guide Vert Michelin et Lonely Planet. Le premier décrit parfaitement   l’histoire du pays avec l’explication approfondi des différentes styles d’architecture. Le second s’est consacré sur les côtés purement pratiques du voyage. J’ai bien apprécié les indications des temps des visites du guide Michelin. Cependant, les deux ne donnait pas des box montants pour les prix d’entrées sur les différents sites.

  • Programme

Il est évident que treize jours ne sont pas suffisants pour visiter le pays en détails, il faut faire du tri. Il m’a paru tout à fait raisonnable de se concentrer sur deux villes Phnom Peng et Siem Reap.

DSC04501

J’ai préparé mon voyage en fonction de ces principaux points.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s